mes publications

 

edito...

La start-up Bleezo a identifié les grandes tendances du travail de demain. Je pense que c’est un bon résumé des éléments à prendre en compte pour réfléchir aux évolutions futures de l’organisation de l’entreprise:
  • Le salarié ne va plus travailler pour une seule entreprise. Il va se créer son emploi en mettant ses compétences au service d’un écosystème ou de plusieurs entreprises. La fidélisation ne pourra se faire que sur le partage de la valeur ajoutée grâce à la complémentarité des compétences, ou alors sur un sens ou des valeurs communes.
  • Les horaires standards vont disparaitre au profit du  temps choisi, respectant ainsi beaucoup mieux les rythmes biologiques et les choix de vie de chacun.
  • Les lieux de travail seront de plus en plus variés avec les modes de travail éclatés grâce au télétravail et aux lieux de travail nomades. La notion d’attache géographique diminue avec le renforcement du travail à distance et de nouvelles formes de travail collaboratif.
  • Demain, les plateformes de mise en relation et d’agrégation de compétences et de temps concerneront une part significative des travailleurs.
  • Les carrières ne seront plus linéaires. C’est la fin de l’ascension verticale, le rôle de manager ne fait plus forcément rêver. Des parcours beaucoup plus variés sont recherchés intégrant une logique diagonale ou même horizontale.
  • L’équilibre personnel devient de plus en plus important. Le travail est une partie, et seulement une partie, de la vie du salarié
  • La barrière de l'âge disparaitra au profit d’une « ageless workplace ».
  • La rémunération au temps passé perd peu à peu de son sens, avec la mise en avant encore plus grande qu’aujourd’hui de la valorisation de la mission à réaliser.
  • L’intrapreneuriat sera de plus en plus valorisé pour pousser l’innovation disruptive et la remise en cause des habitudes et des façons de faire.
Ces tendances sont le signe d’une modification substantielle de la relation du salarié avec l’entreprise avec une forte évolution de la notion de contrat. Elles remettent aussi progressivement en cause la relation de chacun au travail et à ce qu’il veut y trouver. Bien évidemment cela vient aussi questionner le rôle du manager. Du boulot pour les directions générales, les départements ressources humaines et tous les comités de direction.
Nathalie Bouclier

news du mois

Accueil Accueil