mes publications

 

coopération

Les dernières données sur les équipes performantes

Le Massachusetts Institut of Technology mène régulièrement des études sur la performance  des équipes. Son objectif est de comprendre les facteurs expliquant la plus grande réussite de certaines équipes par rapport à d’autres. Ils ont donc fait travailler des équipes sur des sujets ne nécessitant pas d’expertise pointue et analyser les raisons du succès des meilleures d’entre elles.

Le constat principal est que les équipes qui réussissent le mieux sont celles qui ont une majorité de femmes. Pas la parité, plus de femmes que d’hommes.

Les chercheurs du MIT ont cherché à expliquer ce résultat. La première conclusion est que la qualité d’une équipe repose moins sur la somme des intelligences présentes autour de la table que sur la capacité des personnes présentes à faire équipe. Mais cela n’explique pas l’avantage des équipes majoritairement féminines. Ils sont donc allés plus loin et ont mis en évidence trois modes de fonctionnement nécessaires à la performance de ces équipes:
  • Les membres de ces équipes ont communiqué beaucoup entre eux
  • Chaque membre a contribué de manière équitable, sans laisser une ou deux personnes dominer le groupe
  • Leurs membres ont obtenu des scores élevés au test de lecture des émotions, test qui mesure la capacité à décrypter les états émotionnels complexes à partir d’images de visages où seuls les yeux sont visibles
L’intelligence émotionnelle, la capacité à lire et à comprendre les émotions des autres, l’acceptation de ne pas être le leader ou de partager le pouvoir sont des qualités plus facilement développées chez les femmes et cela donne donc un avantage aux équipes dont elles font partie quand ces modes de fonctionnement collaboratifs peuvent se mettre en place.

Les plus jeunes générations savent aussi très bien les utiliser: IBM avait constaté que les « Guildes » qui réussissaient au jeu « World of Warcraft » étaient celles dont le leadership changeait en fonction des difficultés rencontrées. Reste à former tout le monde à la lecture et à la prise en compte des émotions et à essayer ces modes collaboratifs dans nos équipes respectives !
Lien vers le pdf de la news 09/06/2015 - © NextStep Coaching
Accueil Accueil